19 et 20 juin 2019 Porte de Versailles - Paris les Rencontres Internationales du Stationnement et de la Mobilité

Les conférences 2017

UN PROGRAMME DE CONFÉRENCES AVEC DES TEMPS FORTS : 2 TABLES-RONDES et 3 PLÉNIÈRES !

Pendant ces deux jours, un programme de conférences, organisé en partenariat avec des acteurs leaders du secteur, a été proposé aux visiteurs avec cinq temps forts autour des enjeux majeurs du marché. Pour cette édition 2017, ces tables-rondes ont été organisées autour d’un « fil rouge » : les contributions des nouvelles technologies au service du parcours client amont (collectivités locales) et aval (automobilistes).

 

Retrouvez ici le compte rendu des conférences 2017

 

21 juin 2017

10h00-11h00 / Table-ronde :
Réforme du stationnement payant, où en sommes-nous à 6 mois de l’échéance ?

La loi MAPTAM votée le 27 janvier 2014 a considérablement modifié le régime juridique du stationnement payant sur voirie : la décentralisation et la dépénalisation du stationnement. Prévue en octobre 2016, elle a été finalement reportée au 1er janvier 2018. A cette date, le maire ou le président d’Intercommunalité fixera le montant de l’amende que l’automobiliste devra s’acquitter. Ces nouvelles amendes « forfaits de post-stationnement « (FPS) seront versées directement à la collectivité. Cela implique pour les communes la révision des conditions d’institution du stationnement payant sur voirie en harmonie et cohérence avec leur politique de transport et de mobilité.
A six mois de la mise en œuvre, il s’agit de faire le point sur les outils sur lesquels la collectivité peut s’appuyer pour mettre en œuvre cette réforme ? Les modes de gestion (DSP ou régie ?,…) ? Les nécessités d’adaptation des équipements techniques, de la formation des personnels. Du calcul du barème tarifaire de la redevance, mais aussi fixer le montant du FPS ? Quelle politique de stationnement adaptée face aux enjeux de chaque territoire ? Comment chaque commune et intercommunalité pourra utiliser ce nouveau levier pour une mobilité durable ? Mais aussi que faire si rien n’a été encore prévu à cette date ?

Modérateur :
Jacques PAQUIER, Rédacteur en chef, Le Journal du Grand Paris

Ouverture :
Patrick PIRODON, Président, Fédération Nationale des Métiers du Stationnement

Intervenants :
François LE VERT, Porte-parole de la FNMS, directeur-associé de STATIOM
Stéphane ROUVÉ, Préfet, délégué de la Mission interministérielle pour la décentralisation du stationnement (MIDS)
Jean-Luc RIGAUT, Co-président du groupe de travail « Transports, mobilités, voiries » AMF, maire d’Annecy, président de la CA d’Annecy, vice-président du GART

11h30-12h30 / Table-ronde :
Stationnement des deux-roues motorisés, des attentes et des contraintes spécifiques

Le stationnement en voirie concerne en grande partie l’automobile, mais aussi plusieurs usagers qui ont un statut spécifiques, comme des places réservées pour les livraisons, les personnes à handicap et les deux-roues. A ce jour, le stationnement des deux-roues motorisées est gratuit. Mais le développement en zone urbaine de la présence de ce type de véhicules (scooters, motos) pose la question de la gestion du stationnement sauvage, de la place disponible au sein de l’espace public, en dehors du fait que nombre de collectivités dédient et aménagent des aires de stationnement spécifiques. Stationner son véhicule sur un emplacement partagé avec les voitures fait courir le risque de voir son engin endommagé.
Quelles sont les attentes des usagers des deux-roues ? Quelles sont les contraintes spécifiques au stationnement de ce type de véhicules ? Quelles sont les règles et obligations pour ce type d’engins ? Quelles sont les solutions d’aménagement de l’espace urbain déjà existantes ? Les deux-roues vont-ils ou doivent-ils conserver leur régime d’exception avec la nouvelle génération horodateurs, comme discuté dans certaines grandes villes ?

Modérateur :
Anne-Solange MUIS, Rédactrice en chef, revue Ecologik

Intervenants :
Marc BERTRAND, Chargé de mission Sécurité routière, Fédération Française des motards en colère
Thierry DELVAUX, Directeur, SARECO mobilité et stationnement
Maître Rémy JOSSEAUME, Avocat à la Cour, Docteur en Droit pénal, Chargé d’enseignement UVSQ, Barreau de Paris
Christophe NAJDOVSKI, Adjoint à la Maire de Paris chargé de toutes les questions relatives aux transports, à la voirie, aux déplacements et à l’espace public, Ville de Paris

14h30-16h00 / Plénière :
L’urban data, quels potentiels pour les collectivités et les acteurs du stationnement ?

L’urban data sont des informations collectées et analysées en temps réel au sein des zones urbaines. Elles sont issues des différents émetteurs que sont les acteurs publics et privés mais aussi les usagers. Ces données concernent toutes l’ensemble des activités de la collectivité mais le propos de cette plénière sera centré sur les activités liées au stationnement et à la mobilité du citoyen au sein de l’espace public.
L’urban data pose nombre d’interrogations, notamment en terme juridique, avec l’ouverture des données publiques (Open data). Il s’agit pour l’institution publique de consacrer les grands principes de l’Open data que sont la liberté de réutilisation, la gratuité et le format ouvert. Quels sont les enjeux pour les collectivités ? Quels sont les potentiels issus du croisement de données collectées et analysées en temps réel ? Qu’en est-il des acteurs du stationnement face à l’Open data ? Sources d’opportunités ou risques importants pour leur modèle économique ? Le territoire se retrouve désormais comme un vaste champ d’expérimentations, un potentiel de déploiement de services et usages innovants. Autant de sujets majeurs qui seront traités lors de cette première plénière.

Modérateur :
Romain MAZON, Rédacteur en chef, La Gazette des Communes

Ouverture :
Patrick PIRODON, Président, Fédération Nationale des Métiers du Stationnement

Intervenants :
Olivier LAURENT, Directeur, COPARK
Léthicia RANCUREL, Directrice, Lyon Urban Data (TUBA)
Un représentant d’une start-up de l’incubateur de TUBA (sous réserve)
Olivier RIGONI, Conseiller municipal Délégué en charge d l’espace public (circulation, stationnement, voirie), Ville d’Issy-les-Moulineaux
Clément ROSSIGNEUX, Directeur du développement, ParkingMAP
Eric SADIN, Ecrivain et philosophe

 

22 juin 2017

10h30-12h / Plénière :
Smart parking, smart cities, vers quelles révolutions des services ?

L’émergence exponentielle et la gestion des data émises par les acteurs de la ville et leurs usagers révolutionnent les modes de déplacements et l’usage de l’automobile dans les territoires. La ville est désormais connectée et le stationnement digitalisé.
Avec la décentralisation de la gestion du stationnement sur voirie aux collectivités qui sera effectif au 1er janvier 2018, la collectivité se doit de développer une approche dite « smart city » et de se doter des outils et équipements adéquats. Ce sera aussi l’occasion pour elle, de revoir sa stratégie de plateforme IoT, mais celle de sanction du stationnement impayé et de gestion du trafic en centre-ville.
Conjointement, le Big data est en train de révolutionner l’industrie du parking et les acteurs du marché se doivent désormais de repenser leur modèle économique ? Quels sont les enjeux et les prochains leviers de croissance pour les acteurs du stationnement ? Quels nouveaux usages et services peuvent être proposés aux usagers ?

Modérateur :
Arnaud GARRIGUES, Journaliste, La Gazette des Communes

Intervenants :
Bertrand BARTHELEMY, Président, PARKEON
Pierre BORDEAUX, Maître de Conférences Associé en stratégie urbaine et management territorial, Co-Responsable Master Administration Internationale de Projets Territoriaux – Université Paris-Est Créteil (Paris XII) – Faculté Administration et Echanges Internationaux (AEI)
Philippe BOYER, Directeur de l’Innovation, Foncière des régions
Florence CASTEL, Directrice générale, Pôle de compétitivité ADVANCITY

14h30-16h / Plénière :
Futures mobilités, quels impacts de l’évolution des véhicules sur le stationnement ?

L’irruption des technologies numériques et l’évolution technologique des véhicules bouleversent radicalement la mobilité des personnes au sein des territoires et notre rapport à l’automobile en tant qu’objet propriétaire ou non. Ces futures mobilités, et la révolution des usages que cela va générer, impacteront à plus ou moins longs termes les problématiques liées au stationnement. Véhicule électrique, véhicule à hydrogène ou décarbonné, véhicule autonome… autant de projets futuristes qui montrent déjà leur réalité. En tout cas, la dynamique technologique est lancée et il convient dès à présent d’envisager la mobilité à partir des modes de vie et les réalités quotidiennes.
Cette dernière plénière à caractère plus prospectif sera l’occasion pour les intervenants de dresser les enjeux et les potentialités pour les acteurs publics et leurs concitoyens, mais aussi d’évaluer les différents impacts que cela va générer sur les activités liées à l’économie du stationnement.

Modérateur :
Stéphanie MUNDUBELTZ-GENDRON, Rédactrice en chef, L’Usine digitale

Ouverture :
Patrick PIRODON, Président, Fédération Nationale des Métiers du Stationnement

Intervenants :
Serge CLEMENTE, PDG, INDIGO
Rémi CORNUBERT, rapporteur général de l’étude « Quelle place pour la voiture demain ? », Institut Montaigne/AT Kearney
Sylvain HAON
, Directeur Knowledge & Membership Services, Union internationale des transports publics (UITP)